Quelle matière choisir pour sa lingette réutilisable ?

Vous êtes décidé à laisser de côté vos lingettes jetables pour adopter une routine beauté responsable ? Les lingettes lavables constituent une excellente alternative. Vous avez le choix entre des modèles à base de coton, de bambou ou d’eucalyptus entre autres. Ces 3 tissus sont les plus courants lorsque l’on parle d’accessoires en tissus zéro déchets. Pour vous aider à y voir plus clair, nous allons vous apporter quelques indications qui vous seront très utiles. 

Tour d’horizon sur la lingette en coton

Le choix du coton doit absolument se faire compte tenu des normes biologiques très strictes. En effet, le coton abrite généralement des parasites. Du coup, c’est à coup de pesticides et d’insecticides que la culture classique du coton se fait. Il s’agit donc d’une culture très polluante pour les sols, mais aussi pour les gens qui travaillent et vivent dans les environs. Le coton correspond à environ 40% de la production textile mondiale. Pour faire des vêtements en coton, il faut tout d’abord cultiver le coton! Sa culture reste l’une des plus polluantes au monde. Elle couvre environ 2,5% des surfaces cultivées mondiales, mais engloutit 25% des insecticides et 10 % des herbicides selon l’Organisation Mondiale de la Santé. Et en 2016, 64% du coton cultivé dans le monde était génétiquement modifié. Donc, avant d’acheter des lingettes en coton lavables, prenez le temps de vérifier qu’il est issu d’une culture de coton biologique. 

Gros plan sur la lingette en bambou

Contrairement aux idées reçues, le tissu de bambou n’est pas naturel. Il s’agit d’un procédé chimique qui va transformer la matière naturelle en viscose / rayonne. Les solvants utilisés ne sont pas recyclés. Vous devez également savoir que le tissu de bambou ne possède aucune propriété antibactérienne. Malgré le fait que la matière naturelle sur l’arbre a cette propriété, vous devez très bien vous douter que les différents produits chimiques pour la transformer en tissus, ont éliminé cette capacité. Ce qui laisse croire que la production des lingettes en bambou est peu écologique. Sans compter le fait que l’habitat et l’alimentation des pandas sont aujourd’hui menacé en raison du fait que la moitié des forêts de bambou ont été détruites en 10 ans. Mais même si le bambou pousse vite pour pouvoir utiliser son bois, il faudra 20 ans pour que les nouveaux bambous puissent subvenir aux besoins des animaux.

Zoom sur la lingette réutilisable à base d’eucalyptus

Aussi appelé Lyocell ou Tencel (marque déposée) le tissu en fibre de bois de l’eucalyptus est extraite est transformée par procédés chimiques. Cette fibre de bois peut également  venir d’autres essences comme le pin ou l’hêtre. Vu que l’eucalyptus pousse rapidement et facilement et que la production bien que chimique est en boucle fermée avec les solvants réutilisés, on peut dire que, bien que non naturelle, cette fibre textile est intéressante du point de vue écologique. En plus, elle est moins consommatrice d’eau que le coton. Pour adopter une rituelle beauté écologique et responsable donc, il convient d’opter pour une lingette réutilisable à base d’eucalyptus.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *